Bienvenue chez CENTURY 21 Lairé Immobilier, Agence immobilière TROYES 10000

Le marché immobilier à Troyes depuis le déconfinement

Publiée le 26/09/2020

Le marché à Troyes est depuis le déconfinement extrêmement dynamique. La forte demande et le nombre de biens disponibles sur le marché en sont pour beaucoup. Il est néanmoins plus que jamais nécessaire de se faire accompagner sur la validation du financement des acheteurs, les banques étant de plus en plus restrictives.

Le marché immobilier à Troyes depuis le déconfinement en quelques points :

 

  • L’après confinement connaît un marché immobilier fort dans l’aube et dans l’agglomération troyenne. Le nombre de demandes est en forte hausse, à la fois pour les mises en vente et pour les projets d’achats.

 

  • Le délai moyen de vente à l’agence est passé sous la barre des 60 jours et les marges de négociations sont extrêmement faibles : inférieures à 4%.

 

  • La très forte demande tend à diminuer les stocks de biens sur le marché. Mais si les maisons, et notamment les biens supérieurs à 250 000€ sont plus difficiles à trouver, il reste encore des biens disponibles sur le marché.

 

  • L’accès au crédit reste la principale difficulté, et il est aujourd’hui plus que jamais nécessaire de faire valider le financement des acheteurs avant de s’engager dans une promesse ou un compromis.

 

Les principales demandes se concentrent dans l’hyper-centre dénommé « le bouchon », à Sainte Savine, dans le triangle d’or (autour de la rue de la paix) et plus récemment dans les extérieurs de l’agglomération où les maisons avec jardin sont plus faciles à trouver.

 

4 phénomènes peuvent expliquer le dynamisme du marché :

 

 

 

L’investissement locatif

 

Beaucoup d’investisseurs en profitent pour re-arbitrer leur patrimoine.

 

 

Les décalages liés au COVID

 

Les personnes qui étaient en recherche avant le confinement et qui poursuivent leur projet maintenant.

 

Les recherches d’espace et d’extérieur

 

Sans surprise, les recherches d’appartement avec balcon ou de maison, notamment en périphérie de l’agglomération ont fortement augmenté.

 

 

De nouvelles cibles

 

Fait nouveau depuis le déconfinement, l’arrivée de Parisiens en nombre. Que ce soit pour de l’investissement locatif, en plus grande proportion qu’avant, ou une recherche de résidence principale.

 

Les perspectives du marché immobilier

 

 

 

Le nombre de biens sur le marché est en train de diminuer fortement. Les maisons sont de plus en plus difficiles à trouver notamment dépassées un certain budget. La demande continue à être très soutenue et cette fin de mois d’août le confirme.

C’est donc aujourd’hui le bon moment pour vendre un bien immobilier.

 

Les projets de développement et de dynamisation de la ville portent le marché immobilier : Eléctrification de la ligne, réfection du pôle gare… Et l’augmentation du nombre de Parisiens, le développement de nouveaux programmes neufs importants ne font que confirmer cette tendance.

 

Notre actualité